Rapport sur le changement climatique de l’Académie des sciences

L’Académie des sciences a remis à Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, le rapport sur le changement climatique annoncé à l’issue du débat du 20 septembre 2010, organisé en réponse à la saisine de la Ministre.

Le contexte de ce rapport est celui de l’affrontement entre climato-alarmistes et climato-sceptiques. Les détails sur l’origine de ce rapport dans L’Express :

http://www.lexpress.fr/actualites/1/changement-climatique-thematique-grand-public-mais-debat-a-huis-clos_921075.html

Je vous invite à lire le rapport complet :

http://www.academie-sciences.fr/publications/rapports/pdf/climat_261010.pdf

et pour en avoir juste la synthèse, un diaporama à télécharger sur ce lien :

http://www.academie-sciences.fr/actualites/textes/climat281010.ppt

Il tente de réduire la fracture scientifique et idéologique entre les parties prenantes de ce conflit.

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

3 thoughts on “Rapport sur le changement climatique de l’Académie des sciences”

  1. Première remarque:
    L’académie des sciences utilise PowerPoint.

    Seconde remarque (je cite la fin de la synthèse)
    [SIC]L’évolution du climat ne peut être analysée que par de longues séries de données, à grande échelle, homogènes et continues. Les grands programmes d’observations internationaux, terrestres et spatiaux, doivent être maintenus et développés, et leurs résultats mis à la libre disposition de la communauté scientifique internationale.
    Le caractère interdisciplinaire des problèmes rencontrés impose d’impliquer davantage encore les diverses communautés scientifiques pour poursuivre les avancées déjà réalisées dans le domaine de la climatologie et pour ouvrir de nouvelles pistes aux recherches futures.

    Les données du GIEC ne sont pas mises à disposition.

    Seuls les nouveaux scientifiques climatologues ont le droit de causer

    Troisième remarque:
    Il y a une quasi unanimité de la presse française pour commenter à tort et à travers ce non évènement.
    Presse française par ailleurs majoritairement trop occupée à encenser les deux imposteurs Bogdanoff

  2. A lire sur http://www.rue89.com/node/174168

    “Au lendemain de la publication d’un rapport de l’Académie des sciences, qui conclut à la responsabilité indiscutable du CO2 dans le réchauffement de l’atmosphère, et à la responsabilité humaine dans les émissions de CO2, rapport co-signé par Allègre (écoutez-le bafouiller ses justifications sur RTL), on ne peut éviter de revenir sur cette catastrophe médiatique, qui consiste à lui avoir laissé la clé des studios et des plateaux.”

    et

    http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2803

    “Claude Allègre est un scientifique reconnu. Mais son engagement politique, son poids dans les institutions, et récemment la virulence de ses attaques contre la plupart des climatologues ont abouti à ce que chacun de ses propos et chaque page de ses livres sont scrutés à la loupe par ses détracteurs pour souligner toutes les erreurs de ses démonstrations. Et à chaque livre, bingo ! La liste des erreurs relevées d’ouvrage en ouvrage fait douter de la rigueur scientifique. “

Leave a Reply